Archive | novembre, 2020

THE SONG OF MY LIFE VOL 546 : Christiane Legrand ‎– Le Départ (sur une musique de Krzysztof Komeda)

24 Nov

THE SONG OF MY LIFE VOL 545 : Francois de Roubaix – Les Industricheurs Font Des Enfants

24 Nov

THE SONG OF MY LIFE VOL 544 : Moondog -Westward Ho!

24 Nov

THE SONG OF MY LIFE VOL 543 : Moonshake – The Taboo

20 Nov

Le Volume Courbe : Fourteen Years EP chez Honest Jon’s Records le 13/11/2020

12 Nov
j’ai croisé la route de Charlotte Marionneau un soir de saint valentin circa 2015 lors d’un concert qu’elle donna au Servant Jazz Quarters du coté de Dalston à Londres . Ce soir là elle me présenta son ex compagnon qui n’est autre que l’immense Kevin Shields de My Bloody Valentine et j’ai passé une partie de la soirée avec lui , le type s’avère être très sympa et humble. Désormais établie à Brighton après 25 ans passés à Londres, Charlotte a produit et mixé ce nouvel EP qui contiendra notamment une reprise de Mind Contorted de Daniel Johnston enregistrée en duo avec Terry Hall et son fils Theodore. C’est sur le label londonien Honest Jons Records que sortira le 13 novembre le nouvel EP de la Française Charlotte Marionneau, alias Le Volume Courbe. Fourteen Years sera le premier chapitre d’une série de trois EPs qui constitueront ensuite un troisième album à paraître .



The Wolfhounds – Electric Music (2020/A Turntable Friend)

12 Nov

LES FILMS DE MA VIE VOL 78 : Le Voyou est un film français réalisé par Claude Lelouch en 1970.

10 Nov
Premier film policier de Claude Lelouch, le film présente un affrontement permanent entre des personnages de classes sociales différentes, un jeu subtil où l’attente angoissée est contrebalancée par l’humour. C’est également un film sur le temps, la solitude, mais aussi la tendresse et le silence, où les mots sont rares mais utiles. Le héros, interprété magistralement par Jean-Louis Trintignant, est une sorte d’Arsène Lupin des années 1970, courtois et apprécié des femmes. Souhaitant se détacher des films policiers à atmosphère archétypale, Lelouch opte pour une reconversion du voyou dans une réalité quotidienne. Fidèle à son amour du cinéma, Lelouch l’intègre par touches, comme l’illustre la séquence dans la salle de cinéma, où Simon déclenche, par un baiser, une relation qui deviendra une histoire d’amour. « Ce qui reste de ce Voyou, c’est cet exercice plein de virtuosité, de vivacité, avec du suspense et des coups de théâtre qui se succèdent si rapidement qu’il n’y a pas un temps mort. C’est la clarté de l’exposition, en dépit de la complexité relative des faits, c’est l’originalité du ton pour traiter un sujet plus propre à alimenter une histoire sinistre ou franchement drôle que celle-ci, qui reste toujours avec une assurance remarquable aux confins du tragique et du cocasse. Cela exige beaucoup de tact et c’est sans doute aux acteurs qu’en revient le plus grand mérite. » (Actualité, décembre 1970).

THE BOOK OF MY LIFE VOL 66 : PIGALLE de Yann Morvan en 2020 chez La Manufacture de livre éditions

9 Nov
Yan Morvan est reconnu comme l’un des grands spécialistes contemporains de la photo de guerre, qui constitue ses premiers reportages. Il collabore à Libération puis, membre de Sipa Press, correspondant permanent de l’hebdomadaire américain Newsweek, il couvrira les principaux conflits dans le monde. Périodiquement, il revient en France et réalise des reportages sur les marges de la société.
En 1994, il se consacre à une immersion à Pigalle, ses cabarets, ses sex shops et autres boîtes échangistes. Il en ramène des portraits de personnages de la nuit, des images en couleurs ou noir et blanc de l’envers du décor, des marginaux des trottoirs où se pressent hommes et femmes venus chercher le frisson de la transgression dans la nuit.

2 INSTRUMENTAUX DE COEUR DE MR PERSEVERANCE PAR L’IMMENSE MARTIN DUFFY

9 Nov

THE BOOK OF MY LIFE VOL 65 : Dans les têtes de Stéphane Blanquet en 2020 chez United Dead Artist

9 Nov
Le catalogue bilingue français/anglais de l’exposition évolutive de Stéphane Blanquet dans l’ensemble des espaces de la Halle Saint-Pierre : une vaste rétrospective en 1,9 kg d’images (dessins, photographies, tapisseries, sculptures), avec également les œuvres d’artistes invités : Keiichi Tanaami, Bruno Richard, Samplerman, Jan Švankmajer, Dr Karayom, etc.
smart