Archive | avril, 2019

Les films de ma vie – vol 15 : Moonlighting by Jerzy Skolimowski in 1982

28 Avr

Dans le film j’ai aperçu en arrière plan sur un mur une affiche de concert des immenses ORANGE JUICE de passage au nord est de Londres. Le London des années 80 me semble être bien plus british et authentique que le Londres que j’ai connu dans les années 2010.

THE SONG OF MY LIFE – vol 417 : ETUBOM REX WILLIAMS AND HIS NIGERIAN ARTISTES – psychedelic shoes

28 Avr

THE SONG OF MY LIFE – vol 416 : Television Personalities – darkside

22 Avr

THE SONG OF MY LIFE – vol 415 : François De Roubaix, et Bernard Maître – La Fin Des Onix

22 Avr

THE SONG OF MY LIFE – vol 414 : Al Massrieen – West El Ghabat

22 Avr

THE SONG OF MY LIFE – vol 413 : Scala – Eyes Alpha

22 Avr

THE SONG OF MY LIFE – vol 412 : Droolian (Julian Cope) – Jellypop Perky Jean

14 Avr

THE SONG OF MY LIFE – vol 411 :Hermeto Pascoal & Grupo Vice Versa – Mavumvavumpefoco

14 Avr

THE SONG OF MY LIFE – vol 410 : Khana Bierbood – Starshine

14 Avr



This is the first album from the band who formed in Bangsaen Beach in Thailand. It’s produced by Go Kurasawa (Kikagaku Moyo) and was recorded in Tokyo in Tsubame Studios. Gob Yutthana plays guitar and sings, Jay Rathchanon sings backing vocals and plays bass, Ohm Chanutpong drums, Peep Sirimit plays keyboard and percussion and Mo Kittinan plays guitar. Uber-tremeloed guitar riddled with the twangy melodies of 1960s style soundtrack-esque party time frat-rock garage style. These are great pop songs with magic sprinkles of Eastern soundtracks, Spaghetti Western’s spacious twang and some grooving yé-yé sounds.

Je suis un sauvage et j’en ai rien à cirer du Disquaire Day et vive Sanvi Alfred Panou.

11 Avr

;

j’ai découvert l’immense ALFRED PANOU en 2000 par la grâce de MANU BOUBLI via sa formidable compilation « Bilongo – A Third Collection Of Modern Afro Rhythms » sur son ex label Comet records.En 2012 j’ai contacté Benjamin Barouh qui avait repris les reines de Saravah le fameux label de son père Pierre Barouh  afin d’acquérir une licence de réédition et la réponse de Benjamin fut affirmative et je reçu même via mail une copie du contrat à parapher puis finalement j’ai renoncé au dernier moment pour des questions de coût financier et surtout il eut fallu vendre au public plus de 10 euros pièces le 45 tours afin de ne pas perdre d’argent .C’etait un prix trop prohibitif et je trouve que beaucoup de labels exagèrent sur les prix des 45 Tours. SHAME ON YOU de vendre un 45 tours entre 10 voir 15 euros ,moi je me refuse définitivement de vendre à ce prix . Pour conclure j’ai trouvé l’original en 2010 chez Superfly records à 150 euros et j’ai eu outrecuidance de l’acheter. Bref toute cette digression pour vous dire qu’au final les snobinards du label LE SOUFFLE CONTINU réédite la précieuse galette pour le disquaire day et c’est pour moi le seul disque à vraiment posséder. LE Disquaire Day c’est la plus grosse pigeonnade de l’industrie du disque ,depuis 1988 je fréquente les disquaires chaque semaine ou presque et donc pour moi c’est le disquaire day toute l’année.