THE SONG OF MY LIFE vol 6 : JEAN BART- conclusion

30 Avr

Conclusion

A un millimètre tu m’ennuies
A un centimètre tu m’ennuies
A un mètre tu me désespères
A dix mètres c’est du pareil au même

L amour est une question de distances
A cent mètres je te vois venir
L amour est une question de distances
A un kilomètre je t’imagine
L amour est une question de distances
A dix milles kilomètres je respire
L amour est une question de distances ( etc …)

A cent milles kilomètres c’est l’overdose d’oxygène

Wap doo wap

A cent cinquante milles kilomètres, c’est encore mieux

Wap doo wap ( etc… )

A deux cents cinquante milles kilomètres, je te regrette.
Les hommes sont lâches, les femmes sont admirables.
Je te regrette…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :