SARAVAH, c’est où l’horizon ? 1967-1977 par Benjamin Barouh (chez le mot et le reste et Disponible en librairie le 15 mars 2018)

15 Fév

Nées en 1966 de la complicité de Pierre Barouh, Francis Lai et Claude Lelouch, les éditions Saravah deviennent dès 1968, via leur label et studio installés à Montmartre dans le passage des Abbesses, un véritable vivier d’expérimentations et de rencontres : celles de Jacques Higelin et Areski, Brigitte Fontaine et l’Art Ensemble Of Chicago, ou encore celle du brésilien Nana Vasconcelos avec le gabonnais Pierre Akendengue et le guitariste folk Jack Treese… Benjamin Barouh, né en 1970, a contemplé l’intense activité et les mutations du studio des Abbesses. Pour combler les lacunes, éclairer les zones d’ombre, il a interrogé les artistes, musiciens, techniciens et collaborateurs qui l’ont connu et animé. Les témoignages collectés, dont ceux de Francis Lai, Claude Lelouch, Areski Belkacem, David Mc Neil alimentent cette histoire et le portrait central de Pierre Barouh, producteur, poète, cinéaste et visionnaire discret, dont le témoignage manquant en raison de sa disparition récente est comblé par ces textes inédits.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :