YOU’LL NEVER WALK ALONE : Un livre de photos et un documentaire remarquable sur le petit peuple de Liverpool et de sa formidable scène musicale des années 90.

6 Août

no-pain-whatsoever

no pain

« No Pain Whatsoever » book by Ken Grant

No Pain Whatsoever est une série réalisée sur une longue période, de 1985 à 2009, durant laquelle Ken Grant a photographié ses contemporains dans sa ville natale de Liverpool.Des portraits Noir & Blanc très vivants, souvent très touchants, de personnes qui ménent une vie difficile dans des quartiers qui ressemblent à d’autres vus dans la photographie « sociale » des années 70 et 80, et dont les journées et la vie semblent remplis d’attente, de galère, mais aussi de moments de relâchement, d’excès parfois, et de plaisirs simple.

artof

A Liverpool, ville au bord du gouffre, en 1992, on rêve ou on crève. Trente ans après les premiers pas des Beatles, les jeunes vivent encore la musique comme le seul moyen de déjouer la crise et de s’en sortir. « Ici tu deviens criminel, ou footballeur, ou musicien, moi j’ai essayé les trois » nous confiera l’un d’entre eux. La ville elle-même était attirante, insensée, vampirisante, une vraie île dans l’île. Pendant les années Thatcher, c’était vraiment « Liverpool la Rouge », une ville en rébellion…

You’ll never Walk Alone un film de Jérôme DE MISSOLZ et Evelyne RAGOT (1992, 90 minutes)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :