L’Empire des sens ou l’art de bander encore pour le 7éme art…

7 Avr

ai no corrida (1975) japan
orleans

clip film

Le cinéma m’a sauvé de la médiocrité de mon sort.  Bien avant la musique ma vie ne fut que cinéma. J’ai longtemps été un rat de cinémathèque. J’ai bouffé de la pellicule au km,  dans les 90′s, j’ai dû voir plus de films que je n’ai acheté de disques… C’est dire ma boulimie de cinéma!  Puis vers 2009 j’ai fait une indigestion, overdose totale:  j’ai vomi tout le cinéma d’art et d’essai d’un coup et je n’ai presque plus vu de films. Cependant en bon enfant de Serge Daney et des « Cahiers du cinéma », la bonne parole du cinéma est revenu en 2013. Je retourne régulièrement voir des films,surtout des films de répertoire. Je fréquente à  nouveau assidûment les cinémathèques, le cinéma n’est pas mort, il bande encore, ma cinéphilie est ressuscitée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :