NEW ALBUM de Lucas Santtana, O Deus Que Devasta Mas Também Cura toujours sous haute influence de Tom Zé

4 Avr





TRACKLIST:

1. « O Deus que Devasta mas Também Cura »
2. « Músico »
3. « Jogos Madrugais »
4. « É Sempre Bom se Lembrar »
5. »Se Pá Ska. S.P. »
6. « Ela é Bélem »
7. « Vamos Andar pela Cidade »
8. ‘Para Onde Irá esta Noite »
9. « Dia de Furar Onda no Mar »
10. « O Paladino e seu Cavalo Altar »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :