MON TOP DANS LE DÉSORDRE POUR L’ANNÉE 2003,40 ans ,40 tops de 1971 a 2011.40 ans de passion viscérale pour la musique

5 Jan

MON TOP POUR L’ANNÉE 2003

HiM – Many In High Places Are Not Well
Bonnie ‘Prince’ Billy – Master & Everyone
Jaga Jazzist – Stix
Matmos – Civil War
OutKast – Speakerboxx/Love Below
Broadcast – Haha Sound
Cat Power – You Are Free
Four Tet – Rounds
Rhythm & Sound – With the Artists
Robert Wyatt – Cuckooland
David Sylvian – Blemish
Autechre – Draft 730
Tim Hecker – Radio Amor
Prefuse 73 – One Word Extinguisher
Edan – Sprain Your Tapedeck
Buck 65 – Talkin’ Honky Blues
Kid Koala – Some of My Best Friends Are DJs
Rufus Wainwright – Want One
Blur – Think Tank
The Mars Volta – De-Loused In The Comatorium
Nick Cave – Nocturama
Devendra Banheart – Oh Me Oh My..The Way The Day Goes By The Sun Is Setting….
Cody Chesnutt – The Headphone Masterpiece
Calexico – Feast Of Wire
Spiritualized – Amazing Grace
Richard Hawley – Low Edges
Richard Thompson – The Old Kit Bag
Yo La Tengo – Summer Sun
TV on the Radio – Young Liars
Me’Shell Ndegeocello – Comfort Woman
Sufjan Stevens – Greetings From Michigan, The Great Lakes State
The Clientele – The Violet Hour
Sun Kil Moon – Ghosts of the Great Highway
Go-Betweens – Bright Yellow Bright Orange
Tindersticks – Waiting for the Moon
Massive Attack – 100th Window
Jaylib – Champion Sound
Monolake – Momentum
Explosions in the Sky – Earth Is Not a Cold Dead Place
Smog – Supper
Plaid – Spokes
Jean-Louis Murat – Lilith
A Silver Mt. Zion – This Is Our Punk-Rock
Claudine Longet – Cuddle Up With Claudine Longet
Madlib – Shades Of Blue
Bernard Purdie – Lialeh
LFO – Sheath



Publicités

2 Réponses to “MON TOP DANS LE DÉSORDRE POUR L’ANNÉE 2003,40 ans ,40 tops de 1971 a 2011.40 ans de passion viscérale pour la musique”

  1. Richard Gonzalez janvier 7, 2012 à 1:56 #

    J’avais aimé cet album de Mars Volta. Et aussi le Silver Mt. Zion. Et le Richard Hawley.
    Lilith est peut-être le plus bel album de Jean-Louis Murat.
    Blemish de David Sylvian m’avait franchement déçu.
    Cuckooland fut une belle réussite mélodique de Wyatt.
    Pas adhéré complètement au Think Tank de Blur.

    Tu as quand même zappé sur un album absolument magnifique, un ovni à la croisée de la musique de film, du jazz et de l’ambient, un joyau bouleversant composé par un homme en train de devenir aveugle, qui s’est accroché à sa radio, sa seule fenêtre vers le dehors, pour recomposer la bande-son de la solitude : I Trawl The Megahertz de Paddy Mc Aloon. Je pleure encore à chaque fois que je l’écoute.

    • nesta12 janvier 7, 2012 à 8:04 #

      mon top comporte des oublies bien sur,merci pour votre commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :